Actas del Primer Congreso Nacional de Filosofía
 
Mendoza, Argentina 1949

‹‹‹   a   b   c   d   e   1   2   3   4   5   6   I   II   III   IV   V   VI   VII   VIII   IX   X   XI   XII   XIIIImprima esta página Avise a un amigo de esta página   ›››

 
Wilhelm Szilasi, Ontologie et expérience | Mendoza 1949

Wilhelm Szilasi

Ontologie et expérience

Actas del Primer Congreso Nacional de Filosofía (Mendoza 1949), Universidad Nacional de Cuyo, Buenos Aires 1950, tomo II, págs. 847-853.
(Sesiones particulares: I. Metafísica.)

La philosophie du siècle dernier est tenue en tension par le problème de l'expérience. Depuis Kant, la subjectivité de l'expérience et son rapport rien qu'au phénomène sont devenus un dogme pour la métaphysique. Par suite les tentatives faites pour sauvegarder la réalité de l'expérience, tentatives du positivisme par exemple, ou du réalisme critique, ou encore du matérialisme dialectique, sont hostiles à la métaphysique. Ces deux courants d'ailleurs, le courant métaphysique comme le courant anti-métaphysique, sont aux prises avec des difficultés insolubles mais cependant inévitables. Elles sont dues au manque d'une distinction fondamentale entre l'expérience naturelle, qui est unique, et les nombreux domaines qui, pour l'homme envisagé comme être vivant, sont ceux de l'expérience non-naturelle. Un indice caractéristique de ce manque de distinction, c'est la compénétration des éléments appartenant aux différents domaines.
Husserl a eu présent à l'esprit cette distinction sans toutefois l'amener à sa pleine efficacité. Il nomme l'expérience naturelle: l'expérience intérieure au monde de la vie. En effet l'expérience naturelle est celle qui appartient à notre organisation d'êtres vivants aux sens biologique du mot. Nous vivons dans cette expérience et par son intermédiaire. Elle possède une étendue et une variété sans bornes qui s'expriment l'une et l'autre dans l'œuvre des poètes et des philosophes, chez Montaigne par exemple, ou plus récemment chez Dilthey. Celui-ci fut le premier à chercher les limites et les relations systématiques qui embrassent l'expérience naturelle de l'homme historique, de l'homme social, de l'homme agissant, de l'homme créateur, de l'homme poète. Husserl, lui, chercha à explorer l'ontologie de l'expérience naturelle, bien qu'il ne soit pas arrivé à s'émanciper des limites du Kantianisme.

Facsímil del original impreso de esta parte en formato pdf
 


filosofia.org
Proyecto Filosofía en español
© 2008 filosofia.org
Primer Congreso Nacional de Filosofía
Mendoza, Argentina 1949
filosofía administrada